ddd

credit immobilier maroc
70 765 annonces actuellement

Cherchez, Trouvez...!

Recherche avancée

Ville Asilah

Asilah, la cité portuaire du Maroc de toutes les conquêtes

Asilah

Asilah ou Assila appelée autrefois Arsille est un port du nord-ouest du Maroc qui a eut une importance majeure dans l'histoire de ce royaume du Maghreb. Asilah, peuplée de trente mille âmes, est située sur la côte Atlantique du Maroc, entre Larache (à 25 kilomètres) et Tanger (à 45 kilomètres), autres ports de la région administrative de Tanger, Tétouan.

Asilah

D'abord habitée par les Phéniciens puis les Carthaginois, elle a été ensuite reprise par les Romains quand ceux-ci détruirent leurs ennemis (Asilah s'appelait alors Zilis). Les Normands puis les Anglais occupèrent plus tard la place. Enfin, les rois de Cordoue en 844 reconstruirent Asilah et ce furent finalement les Mérinides qui détinrent Asilah à leur arrivée, jusqu'en 1471, quand l'empire portugais mena un assaut surpuissant et impressionnant contre le port : pas moins de cent cinq navires de guerre débarquèrent plus de trente mille fantassins afin de la prendre - ce qu'ils réussirent à faire ! Ils désiraient faire d'Asilah un comptoir commercial important. Une importante bataille eut lieu en 1578 : le roi du Portugal et deux sultans y moururent.

Liens rapides pour l'immobilier à Assilah

Appartement à louer à asilah

Appartement à vendre à asilah

Maison à louer à asilah

Maison à vendre à asilah

Villa à louer à asilah

Villa à vendre à asilah

Riad à louer à asilah

Riad à vendre à asilah

Bureau à louer à asilah

Bureau à vendre à asilah

Puis leurs rivaux de toujours, les Espagnols – autres conquérants auxquels les Marocains durent quotidiennement faire face depuis plus de mille ans ! - leur reprirent. Asilah resta leur pendant quelques temps, jusqu'en 1589, quand le Sultan de la dynastie des Saâdiens Ahmed El-Mansour, la conquit à son tour ! Il ne fallut pas longtemps aux hispaniques pour revenir en force et se battre pour se l'accaparer de nouveau. Ce fut encore un noble marocain, le Grand Sultan Moulay Ismaïl (qui unifia le royaume, le rendit plus fort et plus riche) qui dû combattre pour qu'Asilah redevienne marocaine en 1691 ! L'armée autrichienne bombarda Asilah en 1829, ce qui permit... aux Espagnols de revenir, jusqu'en 1956 quand l'indépendance du Maroc fut proclamée par le roi Mohammed V.

Asilah

En 1972, Mohammed Ben Aïssa (aujourd'hui Ministre des Affaires Etrangères) et Mohammed El Melhilli (artiste plasticien) créent une association d'envergure qui vaudra à Asilah d'être nommée Capitale des Arts et de la Culture du Maroc. L'héritage ibéro-arabe étant fortement ancré dans l'histoire d'Asilah, il aurait été bête de l'occulter ! Il y a même une église catholique encore en activité au coeur de la ville blanche. On peut aussi visiter le Palais de la Culture, la Bibliothèque du Prince Bandar Bin Sultan, la Tour Al-Kamra, le Donjon d'Asilah et le Centre Hassan II des rencontres internationales, ainsi que la Médina, que l'on pénètre par l'une des trois énormes entrées joliement bâties et décorées ! Autour de la médina d'inspiration arabe, il y a la « ville nouvelle » de style lusitanien.

Asilah

A Asilah, l'activité touristique de cette splendide et calme station balnéaire propose une large gamme de sports à pratiquer, comme la randonnée, les sports nautiques, le ball-trap ou encore l'équitation. Quelque part, les amateurs d'Agadir apprécieront la station d'Asilah, où l'on sait se détendre dans la sérénité...

Chaque année depuis 1978, un gigantesque festival culturel valorisant le Maroc (danses, chants, concerts, artisanat, conférences, colloques), connu internationalement, se déroule dans la ville l'été et attire des milliers de personnes et de touristes. Il faut notamment mettre en évidence le concours de peintures dont les oeuvres des artistes sont peintes ad vitam aeternam sur les murs des maisons de la Médina !

Voir d'autres articles

44444