credit immobilier maroc
121 512 annonces actuellement

Cherchez, Trouvez...!

Recherche avancée

Acheter ou louer que faut-il choisir

Immobilier au Maroc : Acheter ou louer sa future propriété, Que faut-il choisir ?

La cession d’un bien immobilier Maroc consiste un élément de sécurité pour la grande majorité de la population, c’est ce qui place amplement l’achat immobilier au Maroc, au premier rang, face à la location ; Or, d’un point de vu financier, un projet d’achat immobilier remporté à 2 millions de Dirhams, pourra engendrer un gain qui s’estime à 44000 Dhs, alors que pour le même bien immobilier, un locataire ayant opté pour une opération d’épargne à long terme, pourra rassembler un capital allant jusqu’à 400 000 Dhs… La location pourrait donc être un bon projet contrairement à ce qui est courrant.

L’Achat immobilier au Maroc… Un besoin psychologique.

L’évolution de la courbe des achats immobiliers au Maroc est épaulée par plusieurs éléments, on cite dans ce sens, la baisse des prix dans la quasi-totalité des villes Marocaine, ce qui a incité d’avantage plusieurs catégories de la société à opter pour l’élément qui leur permettra une bonne stabilité morale. Avoir un chez soi au Maroc est donc, plus qu’un besoin économique, mais bien un facteur garant de santé psychique.

Un achat immobilier est donc, un capital qu’on peut transmettre à nos héritiers, ou investir dans d’autres projets similaires, plus spacieux, vu la rentabilité de la pierre à long terme, contrairement à la location. Pour le bien réussir in faut bien tout savoir avant d’Acheter au Maroc.

Sur les quarante dernières années, le prix de l’immobilier n’a jamais cessé d’augmenter, il a pu atteindre une hausse de plus de 220 % au cours des 20 dernières années seulement. A cet égard, il est indéniable que l’acquisition d’un bien immobilier s’avère plus intéressante. Mais qu’en est-il de la location ?!

La location Immobilière… Deuxième choix des Marocains.

Malgré l’attractivité de l’acquisition immobilière au Maroc, elle ne figure absolument pas le meilleur choix, d’un point de vue purement économique, particulièrement lors des achat à crédit, qui engendrent généralement des surcoût sur le prix d’achat, ainsi que des mensualités qui influencent négativement la stabilité du budget du foyer.

Prenant l’exemple d’un Appartement à vendre au Maroc qui coûte 2 Millions de Dirhams, si le financement est pris à 105 % par l’établissement bancaire donc couvrant l’assurance habitat, les frais de dossier et le notaire, il faut compter une mensualité de 16 488 dhs à verser à l’établissement bancaire chaque mois ; Pour le même bien en location, le loyer sera de 8000 dhs, soit moins que la moitié du premier cas, ce qui prouve grandement que le locataire peut constituer un rythme de vie normal, tout en épargnant confortablement près de 4%, soit au bout de 20 ans, l’équivalent de 2,8 Mdhs.

Voir d'autres articles